mercredi 11 novembre 2015

Cher homme politique

Cher homme politique,

Il existe dans ce pays un régime pervers qui vous conduit de mandat en mandat pour pouvoir conserver votre grand train de vie et nous faire la leçon d'économie. Je ne le supporte plus car ce n’est pas bon pour vous de vous enfermer dans ce système, vous risquez de perdre votre âme dans cette grande précarité politique. Et pendant ce temps, vous n'avez pas le temps de vous occuper comme vous le souhaiteriez des banquiers, des grands chefs d'entreprise, des actionnaires, des assureurs, des mutualistes et autres charognards bien gras qui se nourrissent des petites gens qui triment pour payer leurs dividendes. C’est injuste.
Cher homme politique, je propose donc la suppression totale et inaliénable de ce régime politique actuel coûteux, contre productif et désespérant afin de vous libérer de vos chaines.
Ne soyez pas triste cher homme politique, qui n'avez pas d'idée et ne faites que remâcher les mêmes veilles rengaines, en échange je vous propose de venir travailler avec moi à l'hôpital, à l'école, à l'usine, au théâtre, au supermarché, aux assedics, dans les champs, à la déchetterie, avec nous, les Vrais Gens. Vous verrez, on n’est pas du tout comme vous l'imaginez. On a des idées, des dents, des désirs et même de l'imagination. Vous serez surpris.
Cher homme politique faisons table rase et alignons votre indemnisation sur nos salaires. Vous verrez, on mène grand train tout en bas avec 1500 € par mois. Et surtout ça nous donne de l'imagination. Je peux vous en vendre un peu mais je vous préviens ça n'a pas de prix.
Cher homme politique, appelez moi au 08 12 34 56 (99 € la minute plus coût de mise en relation 155 € plus coût selon opérateur), je peux vous sauver d'un cruel destin d’appauvrissement psychique et de fuite des idées.
Appelez-moi, il est encore temps.
Mais plus pour longtemps.

Eurgen de la confrérie des Vrais Gens


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire