mercredi 20 mars 2013

La peau




La peau enveloppe les larmes sèches et conserve ses vieux vêtements à l'écart des yeux curieux et avides de ses caresses chaudes elle se refuse pourtant elle respire le même air que les autres autour et frissonne à l'idée qu'ils sachent tous les secrets blottis en dessous 
la peau me garde à l'abri elle me garde de peur que j'échappe à moi-même elle est lâche et se plie davantage au fur et à mesure qu'elle perd son temps alors elle se colle à la tienne dans l'idée de guérir sa peine c'est plus chaud à la mesure des minutes et elle devient familière essayant de deviner ce qui ne se dit jamais...