mercredi 27 février 2013

Danser




Et pour en finir j'ai éteint la lumière pour mieux danser avec mon ombre et ses regrets dans le silence blanc sans mots j'étais légère pleine de surprise de tourner si facilement sans trébucher j'étais forte et perchée sur mes talons au dessus du reste des vieilles promesses des lâchetés et des paroles en l'air qui finissent par pourrir au grenier je peux danser longtemps  le bal va durer toute la vie qu'il me reste  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire